POstep2012

Depuis le 29 mars, la rue du Mont du Château peut suivre le va-et-vient incessant d’engins de construction. Ceux-ci se rendent sur un chantier de la plus haute importance qu’est la construction de la nouvelle station d’épuration.

Pourquoi une nouvelle station?

Par arrêté préfectoral du 10 janvier 2008, il a -t- imposé à la Masevaux de construire une station d’épuration d’une capacité plus élevée, pouvant accueillir l’ensemble des eaux us?es de la Ville, celles du quartier Mason et de la Zone d’Activités de la Porte de Masevaux étant actuellement traitées par la station de Guewenheim.

Il a ?t? d?cid? d’investir dans une construction neuve, car la station d’?puration actuelle, en plus d’?tre obsol?te et de subir des surcharges hydraulique et organique, ne traite ni l’azote, ni le phosphore, ce qui est aujourd’hui n?cessaire.

Ce projet de nouvelle station s’inscrit dans une d?marche environnementale, la municipalit? ?tant tr?s soucieuse des rejets de ses eaux us?es dans la Doller. Elle assume sa pr?sence dans le cycle de l’eau et met en ?uvre les moyens n?cessaires pour y minimiser les cons?quences de cette pr?sence.

Le d?veloppement durable a aussi ?t? pris en compte dans la construction des b?timents. Ainsi, le b?timent technique sera ? ossature bois, des panneaux solaires seront install?s afin de fournir l’eau chaude sanitaire, l’?clairage ext?rieur sera ? leds, le fonctionnement du mat?riel ?lectrom?canique sera asservi ? des variateurs de vitesse pour n’utiliser que l’?nergie n?cessaire, etc.

Le projet en bref?

Le premier projet proposait aux huit communes en amont de se raccorder ? la station d’?puration, mais seule Niederbruck a accept? de se joindre au projet.
Entreprise charg?e de la construction: Degr?mont France
5400 Equivalents Habitants (=la quantit? de pollution ?mise par personne et par jour): dimension de la nouvelle STEP
29 mars 2010: d?but du chantier
Printemps 2011: mise en eau de la nouvelle station d’?puration
Septembre 2011: fin du chantier
2 600 000?: co?t total de l’op?ration
Montant des subventions: 40% du co?t total, accord?es par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse et du Conseil Général du Haut-Rhin.
Le projet a été accepté en Juin 2009. La maîtrise d’oeuvre est assurée par la DDT (anciennement DDAF).