Passation de commandement au centre d’incendie et de secours

Vendredi 10 juin 2016 la place des Alliés de Masevaux-Niederbruck était investie par un détachement de sapeurs pompiers du centre d’incendie et de secours, du CPI du secteur, des JSP, et des vétérans, pour la cérémonie de passation de commandement. Les officiels et invités dont le sous-préfet Daniel Mérignargues, le commandant Benoît Milanesi chef du groupement centre, le colonel Michel Bour directeur du service départemental d’incendie et de secours, le maire et président de la com com Laurent Lerch, les conseillers départementaux Fabienne Orlandi et Rémy With, et le Major Violini, commandant la brigade de gendarmerie, étaient accueillis par le commandant Philippe Briswalter, chef du protocole. Ils ont été rejoints par une nombreuse assistance, familles des pompiers et population. Après le salut au drapeau, la Marseillaise jouée par la clique de la Thur-Doller, et la revue du dispositif, le capitaine Antonio Borraccino a lu les arrêtés de promotion de plusieurs sapeurs pompiers :

-Le caporal-chef Dominique Livon quitte officiellement le service après 32 années de service, et est  promu au grade de sergent honoraire.

-Le sergent-chef Bruno Uhlen est promu au grade d’adjudant.

-Le sergent-chef Joel Behra est promu au grade d’adjudant.

-Le caporal-chef Eric Bejaoui est promu au grade de sergent.

Puis le Commandant Benoît Milanesi, chef du groupement territorial centre, a lu l’arrêté  de cessation de fonction du capitaine Antonio Borraccino après sept années passées à la tête du CIS, et celui de la prise de fonction du lieutenant  Pascal Trommenschlager qui prend sa suite au commandement du centre d’incendie et de secours de Masevaux-Niederbruck. Après avoir nommé le lieutenant Eric Haas au poste d’adjoint, il a annoncé les objectifs principaux de sa mission, dont l’amélioration de la sécurité et l’assistance à la population, et le recrutement des jeunes. Le maire Laurent Lerch a rendu hommage aux sapeurs pompiers, dont l’efficacité en tant que première force d’intervention a une nouvelle fois été prouvée lors des dernières inondations.

Après les sonneries d’usage, la Marseillaise et une aubade de la clique, le dispositif a été dissout et l’assistance a été invitée à assister aux discours et à participer au vin d’honneur offert par la commune.