http://masevaux.fr/wp-content/uploads/2013/01/quatrefleurs_montage2.1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Masevaux est une localité dénombrant 3373 habitants,

située dans la vallée la plus méridionale des Vosges.

Elle est nichée dans un écrin végétal traversé par un cours d’eau

et propose un environnement naturel vallonné et boisé

s’étirant le long du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

 

Son histoire est intimement liée à celle de son abbaye,

dont l’origine remonte au VIIIe siècle.

Selon la légende, en effet, le fils du prince Mason

se noya dans la rivière nommée la Doller vers l’an 778.

Ce drame troubla à tel point le prince qu’il renonça aux biens de ce monde

et fonda une abbaye de Bénédictines au pied de son château.

Remparts et tours d’enceinte furent partiellement détruits

au siècle dernier, cependant Masevaux conserve des places pittoresques

et des fontaines ornées du XVIIIe siècle,

témoignages de son passé historique.

 

Les courbures naturelles des lignes vosgiennes soulignées

de pentes douces et de sommets tout en rondeurs

invitent à la promenade et à la rêverie.

Nombre de lacs de montagne, de torrents tortueux

et de rivières nerveuses filent à travers la campagne proche

arrêtant les regards qui se perdent sur ces surfaces limpides.

Ils dévoilent une mosaïque aquatique et frémissante

à peine troublée par les pêcheurs passionnés par ces lieux.

L’espace naturel quasi originel étreint la ville Masevaux

et inspire harmonieusement les réalisations

architecturales et florales de la commune.

 

Le Concours National des Villes et Villages Fleuris a distingué Masevaux

à plusieurs reprises, suscitant une volonté de dépasser nos acquis

et de diversifier nos engagements.

La beauté fragile et éphémère de l’espace naturel expose l’individu

à s’interroger sur le partage et l’exploitation des ressources naturelles,

qui composent les défis à relever par les sociétés modernes.

Du devoir de l’homme envers sa descendance et envers la nature,

la question du fleurissement interroge nos consciences et nos pratiques.

Ainsi notre équipe s’est saisie des attendus qui nourrissent

l’évolution des critères du concours des villes et villages fleuris,

notamment l’approche par les exigences du développement durable et veille

à adopter une démarche visant à l’intégrer systématiquement à nos réflexions,

à chaque étape de nos projets et réalisations,

dans tous les domaines relevant de nos compétences.

Il nous importe aujourd’hui de composer un ensemble cohérent et harmonieux,

respectueux de la qualité, de la diversité de nos ressources

et de leur environnement.

 

 

 

Lire le document dans son intégralité

dossier Label VVF 2015